Histoire Gens Pays Faune Communauté Activités


Ici, à Grise Fiord, à 76 degrés 24 minutes Nord, vous êtes au sommet du globe, où le climat et les saisons on un rythme unique. À ces latitudes, nous avons deux saisons.la saison « lumineuse », de mai à août, où le soleil ne se couche jamais, et la saison « sombre », d’octobre à la mi-février, où le soleil ne se lève jamais.

L’hiver est froid.En janvier, les températures peuvent plonger à -30°C (-22°F) et souvent -40°C (-40°F)Le sol demeure couvert de neige de la fin septembre au début de juin. Le clair de lune sur la neige et la pénombre nous permettent de voir à l’extérieur.

Pendant 10 mois, la mer de la région de Grise Fiord est gelée; la glace ne cède complètement qu’à la mi-août. Nous utilisons la glace marine en guise de route pour circuler en motoneige ou en attelage de chiens.

En juillet, les températures, sont de l’ordre de 3,9°C (39°F) et atteignent parfois 10°C (50°F) sous le soleil. On a même l’impression d’une chaleur plus élevée lorsque la lumière du jour est présente 24 heures sur 24 et que le ciel est bleu.N’oubliez pas d’admirer nos fleurs arctiques. Il y a les bétoines roses, similaires aux muffliers, la silène acaule, le saxifrage pourpré ou épilobe à feuilles étroites et le pavot d’Islande.

Prévoyez également voir des gens en mouvement à toute heure du jour et de la « nuit ».

En août, le soleil est plus bas à l’horizon et les soirées deviennent fraîches.Même en juillet, on peut voir quelques flocons voleter.Nous sommes très préoccupés par l’avenir de notre climat polaire et par l’impact que le réchauffement de la planète aura sur notre collectivité, son environnement et la faune.

Nous avons observé une augmentation de la luminosité à l'horizon au cours des mois sombres de l'année, tel un arc-en-ciel ou le halo lumineux d'une ville. Nous avons également noté des changements troublants dans la nature et, bien que le sol soit gelé la plus grande partie de l'année, on prévoit que nos enfants verront la région sans glace au cours de leur vie.

De nombreux scientifiques utilisent Grise Fiord à titre de tremplin pour l’établissement de camps de recherche à l’île Ellesmere et dans d’autres îles de l’Extrême-Arctique. Ils étudient l'environnement, la faune et les fossiles, qui indiquent qu'il y a des millions d’années de cela, la température de notre région polaire était plus chaude de quelque 15°C que celle d'aujourd'hui.

En notre qualité de résidents de la collectivité la plus nordique du Nunavut, nous avons notre mot à dire sur les recherches menées sur le territoire et les mers qui nous entourent et nous participerons aux activités prévues dans le cadre de l'Année polaire internationale en 2007 et en 2008.